Blog Comment choisir une police d’assurance vie

What do I need to know about a making travel insurance claim?

Le choix d’une assurance vie peut s’avérer complexe, en raison du nombre d’options offertes sur le marché.

En quoi consiste l’« assurance vie »?

Une assurance vie est un produit financier qui permet de veiller à la sécurité financière de vos proches. Autrement dit, lorsque la personne assurée décède, un montant en argent est remis aux bénéficiaires qui ont été nommés au titre de la police d’assurance.

Pourquoi consulter un courtier d’assurance?

Un courtier d’assurance peut vous aider à évaluer vos besoins, ce qui vous permet de choisir la protection qui vous convient le mieux. Votre courtier peut également vous conseiller si vous détenez déjà une police d’assurance vie et que vous envisagez de la substituer. Un courtier d’assurance agréé vous permet d’obtenir des comparatifs, et il pourra vous expliquer les avantages et les inconvénients d’une substitution de protection.

Avant d’accorder votre confiance à un courtier d’assurance, vérifiez si celui-ci est agréé. Comment faire? Vous pouvez communiquer avec le centre d’information de l’Autorité des marchés financiers (AMF) par téléphone, au 1-877-525-0337 ou consulter le Registre des entreprises et des individus autorisés à exercer sur le site Web de l’Autorité.

Voici quelques conseils pour faire un choix avisé de police d’assurance vie :

Étape 1 : Établir ses objectifs

Le produit d’assurance vie tout indiqué pour vous existe. Il faut seulement se donner la peine de le trouver. En établissant l’objectif qui vous incite à souscrire une police d’assurance vie, vous saurez mieux le type de protection et le capital assuré dont vous avez besoin.

Par exemple, vous pouvez vouloir laisser un montant à vos proches pour acquitter les frais funéraires à votre décès. Vous pouvez aussi souhaiter que vos proches maintiennent le niveau de vie auquel ils sont habitués avec ce montant. Ou encore, vous pouvez vouloir laisser un héritage ou faire un don à votre décès.

Quels que soient vos objectifs, il est essentiel d’établir clairement ce que vous voulez avant de commencer à chercher une assurance vie.

Étape 2 : S’informer sur les types d’assurance vie offerts et sur celui qui répond le mieux à ses objectifs.

Il existe plusieurs types d’assurance vie :

Assurance vie temporaire : ce type d’assurance vie offre une protection limitée, soit environ pendant 10, 20 ou 30 ans. Ce type de protection offre plusieurs options, comme une garantie de renouvellement ou un privilège de transformation. En optant pour une garantie de renouvellement, vous pouvez renouveler votre police à l’échéance, et ce, sans que l’on tienne compte des changements de votre état de santé. Les primes peuvent toutefois augmenter avec l’âge de la personne assurée. Le privilège de transformation, quant à lui, vous permet de transformer une police d’assurance temporaire en police entière.

Assurance vie entière : ce type d’assurance vie demeure en vigueur votre vie durant. La prime, la valeur de rachat (le cas échéant) et le capital versé à votre décès sont garantis. La valeur de rachat correspond à la somme que peut recouvrer le titulaire de la police de sa compagnie d’assurance en cas d’annulation de la police. Certaines polices d’assurance vie entière permettent le versement de primes pendant une période déterminée. Lorsque cette période prend fin, le titulaire de police bénéficie toujours d’une protection d’assurance, mais n’a plus à payer de prime.

Remarque : au départ, une police d’assurance vie temporaire coûte beaucoup moins cher qu’une police d’assurance vie entière. Par contre, si vous vivez longtemps, l’assurance vie entière est plus économique au fil du temps.

Assurance vie universelle : ce type d’assurance vie combine protection d’assurance vie et épargne. Grâce à cette protection, vous pouvez choisir le montant de la prime selon le plancher et le plafond établis. Cette assurance peut vous être utile, par exemple, comme placement supplémentaire en vue de votre retraite ou comme capital assuré dans l’éventualité de votre décès : le montant du placement et les rendements générés au titre de la police sont alors versés à la succession en plus du capital assuré, et ce, sur une base non imposable pour la succession.

Des questions?

Nous sommes là pour vous aider.

Contactez Ogilvy