La conduite dans les conditions hivernales canadiennes peut certainement représenter un défi, particulièrement si vous en êtes à votre première expérience de conduite dans ces conditions ou si vous déménagez au Canada (insert backlink here). Pour vous faciliter la tâche, vous devez d’abord vous munir d’un ensemble de bons pneus d’hiver.

Pneus d’hiver ou pneus toutes saisons?

Contrairement aux pneus d’été ou toutes saisons, les pneus d’hiver sont conçus pour offrir une plus grande traction à votre véhicule au moment de la conduite à des températures inférieures à 7 °C. Grâce à leurs matériaux, les pneus d’hiver sont expressément conçus pour être efficaces par temps très froid. La conduite en hiver en est ainsi facilitée et, plus important encore, vous jouirez d’une plus grande sécurité. Dans les faits, les pneus d’hiver sont non seulement efficaces sur la neige, mais également sur la neige mouillée et la glace.

Pneus d’hiver et conduite au Canada

Les provinces et même certaines municipalités peuvent avoir instauré des règles diverses concernant l’utilisation de pneus d’hiver et autres appareils à traction. Assurez-vous de connaître les règles s’appliquant à votre région. En raison des conditions climatiques propres à chaque province, les règles concernant la conduite hivernale peuvent différer d’une province à l’autre. Dans certaines provinces, notamment au Québec, la pose de pneus d’hiver est obligatoire. D’autres provinces, dont l’Ontario, n’exigent pas l’utilisation de pneus d’hiver, mais elles offriront une réduction des primes d’assurance lorsque le conducteur fait preuve d’une grande prudence dans la préparation de son véhicule pour l’hiver et qu’il pose des pneus d’hiver plutôt que des pneus toutes saisons.

Pneus d’hiver au Québec

Exception faite de certaines régions montagneuses de la Colombie-Britannique, le Québec est la seule province qui exige légalement que les véhicules soient munis de pneus d’hiver (entre le 15 décembre et le 15 mars). Il ne faut cependant pas oublier que vous demeurez vulnérable même si votre véhicule est muni de pneus d’hiver. Souvenez-vous de ralentir dans des conditions hivernales, d’enlever la neige qui recouvre votre véhicule de manière à assurer une bonne visibilité, de prévoir davantage de temps pour le freinage et d’assurer un bon entretien de votre véhicule.

Pneus d’hiver en Ontario

Veuillez consulter votre courtier d’assurances quant à la possibilité d’obtenir une réduction sur vos primes d’assurance automobile si vous munissez votre véhicule de pneus d’hiver. En Ontario, les assureurs automobiles doivent offrir une réduction aux titulaires de contrats qui munissent leur véhicule de pneus d’hiver certifiés. En général, pour être admissible à la réduction :

  1. Le véhicule doit être muni de quatre pneus d’hiver entre, au moins, le 1er décembre et le 31 mars.
  2. Les pneus doivent avoir été certifiés comme pneus d’hiver par Transport Canada et porter le symbole alpin.
  3. L’assurance automobile doit être assortie de la couverture minimale suivante : assurance responsabilité, indemnisation directe – Dommages matériels et indemnités en cas d’accidents ou de collision
    Pour être admissible à la réduction, une confirmation de la pose des pneus n’est pas requise. Par contre, dans l’éventualité d’une réclamation, une preuve d’installation pourrait être demandée.

Trois conseils pour la conduite hivernale au Canada

La conduite au Canada demande une certaine période d’adaptation. L’état des routes change au gré de nos saisons. Si vous n’êtes pas habitué avec la conduite hivernale, voici certains conseils qui vous aideront à adapter votre conduite aux conditions routières changeantes et à être outillé si la batterie tombe à plat, la voiture tombe en panne ou si vous êtes bloqué sur la route.

  1. Essai routier hivernalFaire un essai routier dans un endroit sûr et peu fréquenté dès les premiers signes de changements de conditions climatiques vous donnera une idée de la manière dont se comporte votre véhicule dans diverses conditions.Nous avons souvent l’impression de savoir conduire et que la conduite est la même peu importe le véhicule; l’état des routes peut changer la donne. Chaque véhicule est différent en raison du type de pneus d’hiver dont il est muni, de son poids et, bien entendu, de l’état de la chaussée. Certains véhicules sont plus faciles à maîtriser que d’autres. Tester la manière dont réagissent certaines fonctions, notamment le système de freinage antiblocage (ABS), lorsque la chaussée est glissante devient très important dans ces conditions à risque.

    Qu’il s’agisse de votre véhicule, d’un véhicule nouvellement acquis ou de celui d’un ami, se faire une idée de la manière de contrôler le véhicule dans des conditions enneigées ou glacées vous demandera cinq minutes. Cet exercice sera très utile et salvateur si vos dérapez soudainement à une intersection et devez effectuer une manœuvre ou freiner.

    Au Canada, même les meilleurs conducteurs ne sont pas à l’abri d’une perte de contrôle soudaine. Ralentissez lorsque les conditions météorologiques sont variables jusqu’à ce que vous connaissiez la manière dont réagit le véhicule.

  2. Gardez une trousse d’urgence pour la voiture en hiver.Au Canada, il n’est pas rare que des villes comme Montréal ne reçoivent aucune précipitation durant plusieurs jours, puis qu’elles soient soudainement frappées d’une tempête laissant au passage un pied de neige sur les routes. Garder une petite pelle, du sable, de la litière pour chats ou autres solvants pratiques respectueux de l’environnement est judicieux lorsque vous êtes confronté à une chute soudaine de la température, rendant la chaussée glissante, ou encore lorsque les routes sont enneigées et difficiles à emprunter. Vous vous sentirez plus en sécurité si vous disposez de ce matériel; autrement, vous pourriez devoir attendre des heures avant d’obtenir de l’aide.Vous voulez en apprendre davantage sur le contenu essentiel d’une trousse d’urgence pour la voiture en hiver? Veuillez cliquer sur le lien suivant(***Back link to our other winter driving post.)
  3. Prendre la précaution de laisser son réservoir d’essence le plus plein possible et les liquides à niveauAssurez-vous d’utiliser du liquide lave-glace efficace sous le point de congélation et de toujours gardez le réservoir d’essence au moins à moitié plein. Au Canada, des vagues de froid peuvent faire chuter les températures de plus de 30 degrés. Le liquide lave-glace devient un élément essentiel dans ces circonstances. N’attendez pas la première tempête avant de prendre les mesures requises. Garder suffisamment d’essence dans le réservoir assurera votre sécurité. Si vous êtes embourbé dans la neige, votre véhicule aura besoin d’un surcroît de puissance, ce qui consommera davantage d’essence. Cette mesure vous aidera également si vous êtes coincé sur une voie rapide, comme cela s’est produit durant la fameuse tempête de mars 2017 sur l’autoroute 13 près de Montréal alors que plusieurs personnes sont demeurées confinées dans leur véhicule durant 24 heures. Imaginez la situation : être incapable de se réchauffer en raison d’un réservoir à essence vide!

Trois raisons pour lesquelles les pneus d’hiver peuvent nous faire économiser de l’argent

  1. Si votre véhicule est muni de pneus d’hiver, vous aurez un meilleur contrôle en situation de conduite hivernale et éviterez ainsi de possibles accidents, ce qui peut vous permettre d’économiser des frais d’assurance.
  2. Certaines provinces ou sociétés d’assurance, dont il a été question plus haut concernant l’Ontario, peuvent offrir un rabais pour pneus d’hiver.
  3. Être muni de pneus convenant à la saison vous donnera non seulement un meilleur contrôle, mais prolongera également la durée de vie des pneus, ce qui se traduira par des économies.

Profitez de l’hiver en toute sécurité!