Il arrive souvent que nos clients dirigent vers nous, comme courtiers, de nouveaux arrivants au Canada. Un grand nombre des compagnies d’assurance avec qui nous faisons affaire exercent des activités à l’échelle internationale. Or, même si votre compagnie d’assurance est la même que dans votre pays d’origine, ou que les couvertures sont similaires, les règles au Canada peuvent être légèrement différentes et vous pourriez réaliser des économies si vous êtes informé au préalable de certains faits concernant votre assurance.

Nous avons réuni quelques conseils pratiques à partir de questions qui nous sont fréquemment posées par des gens qui viennent s’installer au Canada.

Conseils sur les assurances pour faciliter votre arrivée au Canada

1.    Assurance déménagement

Vérifiez si votre compagnie d’assurance actuelle fait affaire au Canada, et demandez-lui une soumission pour votre nouvelle maison. Vous pourriez peut-être obtenir une couverture pour vos biens en cours de transport si la succursale canadienne est prête à vous l’accorder. Cela pourrait réduire vos frais de déménagement.

Soyez vigilant, car la couverture pourrait se limiter au vol et à l’incendie, c’est-à-dire exclure le bris d’articles fragiles.

Si votre compagnie d’assurance habitation ne couvre pas vos biens durant le déménagement, vous pourriez être assuré auprès de l’entreprise chargée de votre déménagement. Elle pourra vous offrir différentes options, alors vérifiez bien ce qui est compris.

Selon le type de transport utilisé pour vos biens, renseignez-vous sur les exigences à la frontière et demandez à la société de transport s’il y aura des frais supplémentaires (comme des frais de courtage).

2.    Assurance propriétaire occupant, copropriétaire ou locataire

L’assurance résidentielle au Canada diffère peu de celle qui existe aux États-Unis. Les formulaires d’assurance ne portent pas le même nom ou numéro (comme HO-3 ou HO-5), mais nous utilisons une terminologie similaire pour décrire la protection. La garantie tous risques (« all risk ») au Canada, par exemple, est la même que la garantie «  all perils » ou « open perils » aux États-Unis.

Si vous choisissez une garantie tous risques, veillez à ce qu’elle s’applique de la même façon au contenu de votre habitation, ce qui s’appelle au Canada la garantie étendue.

Afin de réduire le coût de votre assurance, vous pourriez choisir la garantie tous risques pour l’immeuble et une garantie couvrant certains risques seulement pour le contenu. Il s’agit alors de la garantie risques désignés; par contre, bien des risques pourraient alors ne pas être complètement couverts. Veillez à bien comprendre ce que vous souscrivez.

Les options de couverture aux États-Unis et au Canada partagent les mêmes concepts, tels que la valeur des biens au jour du sinistre, la valeur à neuf ou la valeur à neuf garantie (même si les termes peuvent être différents).

Chaque compagnie d’assurance peut avoir une terminologie qui lui est propre pour désigner ses garanties, mais si vous vous en tenez aux termes de base (comme assurance tous risques, valeur à neuf ou valeur au jour du sinistre), vous aurez un bon point de départ. Pour en savoir plus sur les polices d’assurance au Canada, vous pouvez consulter le site d’information du Bureau d’assurance du Canada. http://www.ibc.ca/fr/ns/maison

3.    Autres couvertures à envisager au moment de déménager au Canada

Pour ce qui est de l’assurance habitation, selon la région où vous vous installez, certaines garanties peuvent se révéler plus ou moins importantes.  Renseignez-vous bien au sujet des risques suivants :

  • Débordement d’égouts
  • Fuites d’eau hors sol
  • Inondation ou eaux de surface – garantie offerte comme ajout de base à une assurance habitation par certaines compagnies d’assurance habitation, contrairement à la garantie contre les inondations aux États-Unis.

4.    Assurance maladie – visiteurs au Canada et immigrants

À votre arrivée au Canada, vous ne serez pas admissible tout de suite à l’assurance maladie publique; vous devrez donc souscrire une assurance en attendant d’être intégré au système de santé canadien. Nous sommes des courtiers qui connaissent à fond l’assurance maladie pour visiteurs au Canada; cet article vise à vous transmettre les renseignements essentiels à ce sujet.

5.    Déménagement de votre voiture au Canada

Si vous venez au Canada en voiture ou faites transporter votre voiture au Canada, il est important de vérifier auprès de votre assureur actuel les modalités de votre assurance auto et sa période de validité. Vous pouvez ensuite communiquer avec un courtier d’assurance au Canada qui s’occupera du transfert d’assurance. En règle générale, un véhicule ne peut pas être assuré au Canada à moins qu’il ne soit enregistré au Canada; dans certains cas, par contre, il est possible d’obtenir un permis de transit et d’obtenir une assurance. Un courtier d’assurance peut vous aider à démêler tout cela.

L’assurance voiture au Canada est presque la même qu’aux États-Unis; les garanties de base sont les mêmes, soit responsabilité civile, collision et garantie accidents sans collision ni versement. Tout comme aux États-Unis, la couverture pour blessures individuelles et autres responsabilités varie selon la province. Il serait judicieux d’en discuter avec un courtier autorisé qui saura vous conseiller.

6.    Des coûts d’assurance moindres au Canada

Vous pouvez économiser beaucoup d’argent lorsque vous déménagez au Canada si vous pensez à apporter, ou à remettre à votre représentant en assurance, les articles suivants :

  • Votre dossier de sinistres pour votre voiture et votre résidence, et votre dossier de conduite.
  • Une cote de crédit ou une lettre de votre banque confirmant vos bons antécédents en matière de crédit.